L’OMS nomme Robert Mugabe « ambassadeur de bonne volonté ». « Ridicule » selon Trudeau


Kremlin.ru [CC BY 4.0 (http://creativecommons.org/licenses/by/4.0) or CC BY-SA 3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons
Selon le premier ministre canadien, il a « cru à un mauvais poisson d’avril », lorsqu’il a appris la nouvelle. A 93 ans, le président du Zimbabwe est nommé « ambassadeur de bonne volonté » par l’Organisation Mondial de la Santé pour aider à lutter contre les maladies non transmissibles en Afrique.

Une nouvelle qui fait scandale auprès de plusieurs pays, dont le Canada, ainsi que le Royaume-Uni. Selon le Monde, la Grande Bretagne aurait quant à elle qualifié cette nomination de « surprenante et décevante, en particulier à la lumière des sanctions des Etats-Unis et de l’UE ».

Sur Twitter, journalistes, défenseurs des droits de l’homme et simples internautes, enchaînent également les critiques…

Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a lui aussi réagit : « J’écoute. J’entends vos préoccupations. Je suis en train de repenser la question conformément aux valeurs de l’OMS. Je vais publier une déclaration dès que possible ».


admin8859 Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *